Les outils pédagogiques

1- La Lecture en Couleurs

Pour Caleb Gattegno (1911-1988), initiateur de cette approche pédagogique, l’apprentissage est une succession de prises de conscience et non un transfert de connaissances. Chaque être dispose d’un potentiel à découvrir et à expérimenter.

La Lecture en Couleurs pour apprendre à lire

Un principe : associer une couleur à chaque son de la langue. Les mots sont ainsi composés d’une suite de sons représentés par une suite de couleurs.

Le code des sons en couleurs ou fidel présente tous les sons du français avec toutes les formes qu’ils peuvent prendre.

Exemple : le son "i" en rouge s’écrit de 27 façons différentes en français : ils rient en mangeant du riz sur leur lit pourri par les souris!


Des acquisitions rapides et définitives

Cet outil permet aux enfants et aux analphabètes d’apprendre à lire rapidement en prenant conscience que l’écriture n’est autre que la transcription du langage parlé. Celui qui apprend va faire le lien rapidement entre ce qu’il connaît déjà – les sons parlés - et ce qu’il est en train d'apprendre - les sons écrits.

Cette approche pédagogique dynamise les élèves et les motive particulièrement. Cela se traduit dans leurs résultats. Ils acquièrent une grande confiance en eux et en leurs acquis :

" La Lecture en Couleurs permet aux enfants qui présentent des difficultés d’ouverture, d’élocution, d’expression, de trouver eux-mêmes une solution à leur problème. Exemple : un enfant qui n’arrive pas à parler correctement se met à participer et à parler normalement. On peut donc dire que les enfants prennent de l’assurance." (Réflexion d'un enseignant)


Avec la Lecture en Couleurs, c'est l'apprenant qui crée petit à petit son savoir

Le matériel :

- un tableau de rectangles de couleurs
- un fidel (tableau qui rassemble toutes les orthographes possibles d'un même son)
- un pointeur ou un bâton


Pour en savoir plus :

Lire un document de Geneviève Godard sur La Lecture en Couleurs
Voir le site de l'association française pour la promotion de la pédagogie Gattegno : Une Education Pour Demain

2 - Les moulins à mots

C'est un outil, élaboré par Caleb Gattegno, adapté à la lecture, l’écriture et l’orthographe.

Il s'agit de disques (ici en carton) tournant sur eux-mêmes et permettant de produire des mots pour les lire et les écrire. Chaque enseignant fabrique son moulin à mots en fonction de l’avancée des acquisitions de la classe.
Cet outil permet de lire, d’écrire et de produire un grand nombre de mots de la langue.

Ci-dessus, un exemple de moulin à mot en français pour faire un travail sur "eu, ou, oi"
Le français et son orthographe nécessitent de préparer différents moulins que l’on peut adapter et dont on peut changer les roues selon l’objectif du travail. Les mots sont ici choisis en fonction de la leçon.

3 - Les tableaux de grammaire

Il existe 3 sortes de tableaux, fabriqués également par les enseignants :
Tableau de catégories de mots
Tableau des fonctions
Tableau des conjugaisons

En savoir plus

4 - Adaptation de ces outils aux langues africaines

Ces outils peuvent être adaptés à toutes les langues.

a) Le dioula, langue parlée à Bobo-Dioulasso est la première langue à avoir été adaptée à ces outils au Burkina-Faso.
Un cours d’alphabétisation en dioula a permis de les tester. Les résultats ont été très prometteurs : après 22 jours et 55 heures de travail, les bases de la lecture étaient acquises. La majorité des personnes formées était capable de lire un petit texte en noir et blanc et de comprendre ce qu’elles lisaient.
Actuellement, plusieurs formateurs en alphabétisation utilisent La Lecture en Couleurs pour le dioula.

b) Les 2 autres langues adaptées sont le fulfuldé et le dagara.

c) Le mooré, langue parlée à Ouagadougou et dans de nombreuses régions est encore à l’étude.

Moulin à mots en dioula

Moulin à mots en langue fulfuldé